Bruissonance

Corps physique et corps sonore entrent en résonance dans un mouvement organique:
une composition instantanée, expression d’un discours sensitif commun, propre au lieu et au moment de la performance.
De la matière primale à la poésie sensible, clarinette/guitare/voix et chorégraphie spontanée laissent s’exprimer la palette des sentiments humains.

Entre ciel et terre s’inscrit l’intime poésie de l’instant, se dessine un paysage, se raconte une histoire,
narration instantanée du moment vécu en résonance avec l’être,
bruissement, vibration de la feuille vivante sur la branche d’arbre.

En 2011, après leur travail au sein de la Compagnie « 3 pieds 2 dans » Léa-christine Couzi et Laurent Avizou
choisissent de creuser de façon plus intime la corrélation Danse/Musique en duo et entament une recherche commune

La relation musique-mouvement, son importance et sa nécessité,
va trouver sa concrétisation dans la création de la Cpie Bruissonance (2013)

Performance/Spectacle “Transverse”:
Le travail et la recherche s’orientent actuellement vers l’élaboration et la projection de courtes séquences vidéo à vocation non narrative, matières, couleurs, formes vibratoires, projetées de façon aléatoire. Elles vont créer un environnement mouvant non prévisible, un contexte changeant dans lequel évolue l’être, mettant en exergue sa perméabilité, l’ouverture et l’intégration d’un contexte évènementiel, l’action sur le discours musique-mouvement au travers de l’être intime profond.
A cela vient s’ajouter un travail sur la lumière, du lumineux à l’obscur, dont le contrôle et le choix est donné indépendamment à chacun, musicien et danseuse, par une intervention active possible, j’éteins j’allume, je montre je cache…

 …